DISPOSITIFS

Veille Sociale

La loi relative à la lutte contre les exclusions de 1998 a institué un dispositif de veille sociale. Ce dispositif est chargé d’accueillir les personnes sans abri ou en détresse, de procéder à une première évaluation de leur situation médicale, psychique et sociale et de les orienter vers les structures ou services qu’appelle leur état.

Ce dispositif présent au sein de l’association LA SASSON regroupe :
Les accueils de jour de Chambéry et d’Albertville, l’équipe de rue, , PAOS, les centres d’hébergement d’urgence.

Les missions essentielles sont :

  • Premier contact et premier accueil des personnes sans abri
  • Assurer des aides matérielles, douches, vestiaires, petite restauration …
  • Ecouter
  • Orienter vers les structures/services ou les partenaires
  • Mise à l’abri d’urgence.

LES ACCUEILS DE JOUR

Accueil de jour de Chambéry
37 rue St François de Sales 
73000 Chambéry
Tél. 04 80 76 00 15

Accueil de jour d’Albertville
899 chemin des Trois Poiriers
73200 Albertville
Tél. 06 98 38 55 86

« Le dispositif accueil de jour est inscrit dans le Code de l’Action Sociale et des Familles au titre du dispositif de veille sociale défini à l’article L345-2 du CASF ».

Les accueils de jour en Savoie ont pour missions l’accueil, l’écoute, l’aide, le soutien et l’orientation, souvent dans l’urgence, des personnes en difficultés sociales. La proposition d’un accompagnement social adapté et la mise à l’abri en journée. Les personnes accueillies ont la possibilité de prendre une douche, laver leur linge, déposer leurs affaires en bagagerie, prendre une boisson chaude, téléphoner pour leurs démarches administratives et prendre des rendez-vous auprès des différents partenaires. L’accueil est inconditionnel dans les limites du respect des locaux et des personnes.

L'ÉQUIPE DE RUE

Les missions principales de l’équipe de rue et de la maraude en période hivernale sont à la fois différentes et complémentaires :

  • Répondre aux signalements de l’écoutant 115 : l’écoutant 115 reçoit un appel pour signaler la présence d’une personne sans domicile fixe, il contacte l’équipe de rue ou la maraude qui se rendra sur place pour évaluer la situation de la personne
  • « Aller vers » : créer un lien et répondre aux besoins primaires des personnes de la rue en situation de grande précarité
  • L’Accompagnement : après création et maintien du lien avec la personne, il s’agit de faire le relais avec les équipes de jour, notamment les accueils de jour, le service Premier Accueil Orientation Sasson (PAOS).

PLAN FROID

L’association LA SASSON a chaque hiver la gestion du plan froid pour la période du 1er novembre au 31 mars. Ce plan froid se concrétise par la mise en place d’extension d’horaires pour l’ouverture des accueils de jour, par la mise en place des maraudes et par l’ouverture de places supplémentaires d’hébergement d’urgence.

LE PAOS

Le PAOS est un service de La Sasson situé au 102 rue Frézier en centre-ville de Chambéry. Le PAOS est ouvert au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. Depuis le 1er janvier 2015 avec la création du SIAO 73, le PAOS a aujourd’hui une double fonction, celle de premier accueil et celle de porte d’entrée des structures Sasson. Le PAOS accueille, informe et oriente toute personne majeure dejà accueillie dans les dispositifs d’hébergement et de logement de la SASSON, mais aussi des personnes orientées par le SIAO73.

Hébergement

CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE

Les CHRS sont des établissements sociaux qui accueillent les personnes et familles admises à l’aide sociale de l’Etat, « qui connaissent de graves difficultés notamment économiques, familiales, de logement, de santé ou d’insertion, en vue de les aider à accéder ou à recouvrer leur autonomie personnelle et sociale.

Ce dispositif présent au sein de l’association LA SASSON couvre le département de la Savoie et regroupe : des CHRS de Stabilisation et des CHRS d’insertion

TERRITOIRE DE CHAMBÉRY

CHRS Villeneuve

CHRS de stabilisation L’Odyssée

TERRITOIRE D’ALBERTVILLE

CHRS de l’Albertin

CHRS du Rosalbert

TERRITOIRE D’AIX-LES-BAINS

CHRS d’Aix-Les-Bains

L’HÉBERGEMENT D’URGENCE :
pas de condition d’admission mais hébergement de courte durée et en collectif, le centre d’hébergement d’urgence est fermé en journée.
Les missions essentielles sont l’accueil et la mise à l’abri pour un public fragilisé (socialement, psychiquement, médicalement). Les publics accueillis : toutes personnes majeures sans hébergement
L’orientation en centre d’hébergement d’urgence se fait exclusivement par l’intermédiaire de l’écoutant 115.

LES CHRS DE STABILISATION :
admission par le SIAO, l’hébergement est pour une durée de 2 mois renouvelable.
Les missions essentielles sont l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement de tout public en difficultés sociales, familiale, médicale, psychique et économique.
Les publics accueillis : toutes personnes isolées ou en couple, avec ou sans enfant, qui sont engagées dans une dynamique d’insertion.

LES CHRS D’INSERTION :
admission par le SIAO, l’hébergement est pour une durée de 6 mois renouvelable.
Les missions essentielles sont l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement de tout public en difficultés sociales, familiale, médicale, psychique et économique.
Les publics accueillis : un public qui a besoin d’un accompagnement plus sur du long terme et dont la problématique est importante sur le plan psychologique voire psychiatrique ; un public de femmes seules, de couples avec ou sans enfant(s) et de familles monoparentales ; un public d’hommes avec des problématiques qui nécessitent un encadrement plus renforcé ; un public mixte.

CHU : L’HÉBERGEMENT D’URGENCE

pas de condition d’admission mais hébergement de courte durée et en collectif, le centre d’hébergement d’urgence est fermé en journée.
Les missions essentielles sont l’accueil et la mise à l’abri pour un public fragilisé (socialement, psychiquement, médicalement). Les publics accueillis : toutes personnes majeures sans hébergement

L’orientation en centre d’hébergement d’urgence se fait exclusivement par l’intermédiaire de l’écoutant 115.

HÉBERGEMENT EN HÔTEL MATERNEL

L’établissement a pour mission d’accueillir des femmes enceintes de plus de 6 mois et des mères avec leurs enfants de moins de 3 ans.
Ce dispositif relève de la compétence du Conseil Départemental.

Ce dispositif présent au sein de l’association LA SASSON se situe au Rosalbert à Albertville.

Les missions essentielles sont : préparer l’accueil de l’enfant, définir un projet de vie avec la mère, favoriser le lien entre la mère et l’enfant, prioriser la protection de l’enfant, aider matériellement la mère dans l’organisation de la vie quotidienne, favoriser son insertion sociale et professionnelle.

Les publics accueillis : accueil de femmes enceintes ou avec des enfants de moins de 3 ans (placés ou non par le juge des enfants ); Accueil de jeunes femmes mineures (placées par le juge des enfants) enceintes ou avec enfants (placés ou non par le juge des enfants) ; Femmes victimes de violences conjugales, familiales ayant subi des traumatismes psychiques et physiques; En difficulté dans l’instauration du lien mère/enfant ; En rupture culturelles ou rupture totale de liens familiaux, déracinées ; Ou en étant dans des conduites addictives.

HÉBERGEMENT EN LITS HALTE SOIN SANTÉ (LHSS)

Les lits halte soins santé accueillent, de jour comme de nuit des personnes sans domicile ayant une pathologie aigüe. Ils hébergent à temps complet et de manière inconditionnelle pour une durée limitée à deux mois renouvelables.

Les lits halte soins santé ont vocation à remplacer le domicile ou, dans certains cas, un centre de convalescence.
Les soins dits techniques pratiqués constituent souvent une première étape à une prise en charge globale. A cette prise en charge par le personnel médical et soignant, vient s’adjoindre une prise en charge sociale.

Ce dispositif présent au sein de l’association LA SASSON se situe dans les locaux de l’Odyssée au sein du pôle Geneviève de Gaulle-Anthonioz à Chambéry.

Les missions essentielles sont : de mettre en place une prise en charge médicale adaptée, de diagnostiquer et mettre en place un traitement, à travers un protocole de soins, de faciliter l’accès aux soins et aux droits pour les personnes en situation de précarité, de proposer un accompagnement social aux patients, de permettre et contribuer au rétablissement physique et psychologique des personnes sans domicile, de coordonner les soins en facilitant la circulation de l’information et des outils, d’éviter un retour à la rue pendant la période passée en LHSS, d’assurer la continuité des soins avec une coordination médicale.

Les publics accueillis : les LHSS accueillent, sans aucune discrimination et quelle que soit la situation administrative, toute personne majeure, sans limite d’âge et ne disposant pas de domicile.

Logement

Le service logement de l’association LA SASSON propose l’accompagnement de personnes en grandes difficultés économiques, sociales et budgétaires qui sont accueillies en logement. L’accompagnement se réalise au travers de différents types de mesures telles que :

SERVICE DE SUITE LOGEMENT CHRS

Objectifs : Accompagnement social global de type prise en charge CHRS en situation de logement Typologie public : personnes en grandes difficultés et/ou sortant de CHRS ou en procédure d’expulsion Prise en charge de 6 mois renouvelables.

ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS LE LOGEMENT (AVDL)

Objectifs : Accompagnement dans l’accès à un logement durable et/ou l’autonomisation de la personne dans son logement, accompagnement centré sur le savoir habiter

Typologie public : personnes orientées par la commission des cas complexes (3C) du SIAO Prise en charge de 6 mois renouvelable.

ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIÉ AU LOGEMENT RENFORCÉ (ASLL)

Objectifs : Accompagnement global concernant l’accès au logement, l’accès aux droits, l’accès aux soins, l’accès à l’insertion professionnelle et à la recherche d’une solution de logement pérenne

Typologie public : personnes orientées par la commission des cas complexes (3C) du SIAO Prise en charge de 6 mois.

INTERMÉDIATION LOCATIVE (IML)

Objectifs : Accompagnement social axé sur le savoir habiter pour tendre vers un relogement pérenne de droit commun Typologie public : Sortant de CHRS ou de stabilisation ; Reconnus prioritaires DALO/pour logement temporaire ; Sortant de CADA ; ou autre public en difficulté.
Prise en charge de 6 mois renouvelables.

COLOCATION JEUNES À ALBERTVILLE

Objectifs : Accompagnement socio-éducatif plutôt d’ordre administratif autour de l’accès au logement, de l’insertion professionnelle et du relogement pérenne

Typologie public : Jeunes entre 18 et 30 ans en démarche d’insertion professionnelle, justifiant de revenus et qui acceptent un accompagnement socio-éducatif lié au logement Bail d’un an, de 9 mois pour les étudiants.

Pension Famille

Le dispositif maison relais est une formule relativement nouvelle de logement adapté pour des personnes, un temps, marginalisées et qui ont (ou ont retrouvé) un degré d’autonomie suffisant pour vivre dans un habitat durable. Contrairement à l’appartement personnel, la maison relais a une dimension collective. Logés dans un studio individuel, chacun a accès à des espaces partagés.
Ce mode d’habitat insuffle une dynamique de groupe, évite la solitude et offre un soutien bienveillant dans la gestion de la vie quotidienne grâce à la présence de professionnel.

Ce dispositif présent au sein de l’association LA SASSON se situe à Bassens dans la maison relais l’Isba et à Aiguebelle dans la maison relais le Clartan et à Frontenex dans la maison relais L’envol.

Les missions essentielles sont : un accueil en studio sans limitation de durée et un espace collectif, permettre une réadaptation sociale dans un environnement chaleureux, convivial et de créer ou recréer du lien social avec les autres résidents puis à l’extérieur de la structure.

La maison relais allie indépendance et soutien d’une équipe éducative au quotidien.
L’accompagnement se situe sur deux niveaux : un suivi individualisé de chaque résident et des approches collectives.

Les publics accueillis : personne majeure seule ou en couple, personne avec des faibles ressources, personne en situation de grande exclusion qui a connu la rue ou des passages multiples en CHRS, personne trop fragilisée pour vivre de façon autonome dans un logement individuel, personne isolée pour laquelle les liens familiaux et le lien social font en partie défaut.

Maison Relais Le Clartan

Maison Relais L’Isba

Maison Relais L’Envol

Résidence d’accueil

Le dispositif résidence d’accueil est destiné à l’accueil de personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde et dont la situation sociale et psychologique, voire psychiatrique, rend impossible à échéance prévisible leur accès à un logement ordinaire. Les résidences d’accueil sont des structures de logement pérenne, sans limitation de durée qui associent des logements privatifs et des espaces collectifs.

Ce dispositif présent au sein de l’association LA SASSON se situe à Aix-les-Bains dans la villa Florène.

Les missions essentielles sont : un accueil en studio sans limitation de durée et un espace collectif, permettre une réadaptation sociale dans un environnement chaleureux, convivial et de créer ou recréer du lien social avec les autres résidents puis à l’extérieur de la structure

La résidence d’accueil allie indépendance et le soutien d’une équipe éducative au quotidien. L’accompagnement se situe sur deux niveaux : un suivi individualisé de chaque résident et des approches collectives.

Les publics accueillis : personne souffrant de troubles psychiques, personne majeure fragilisée et handicapée par des troubles psychiques liés à une pathologie mentale au long court, dont l’état est suffisamment stabilisé pour respecter et bénéficier de vie semi collective, personne avec des faibles ressources, personne assez autonomes pour accéder à un logement privatif, dès lors qu’un accompagnement et des soins sont garantis en tant que de besoin, personne isolée pour laquelle les liens familiaux et le lien social font en partie défaut.

Résidence d’accueil Villa Florène

Hébergement des demandeurs d’Asile

Le dispositif HUDA a été créé pour répondre aux demandes des demandeurs d’asile qui sont en attente d’une prise en charge en CADA, ou qui n’ont pas vocation à être admis en CADA (procédure Dublin ou procédure accelérée), ou qui sont sortants d’un CADA pour une durée maximale de deux mois (réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire, déboutés ou régularisés).

Les demandeurs d’asile sont orientés par l’OFII et bénéficient d’un accompagnement social et administratif au sein de l’HUDA en logement diffus sur le département de la Savoie.

Les missions essentielles sont : l’accueil des personnes en demande d’asile, la prise en charge globale des personnes, le suivi de la procédure d’asile, de permettre l’accès aux droits en matière de santé, de formation, suivi financier.

Centre d’accueil et d’orientation

Un CAO est une structure d’hébergement temporaire à destination des migrants mise en place en octobre 2015 pour faire face à la crise migratoire en Europe et plus précisément à l’évacuation de la jungle de Calais.

Ce dispositif permet d’accompagner les migrants dans leurs premières démarches de demande d’asile afin de leur proposer à terme une place dans un Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA).

L’association a la gestion de 4 CAO sur le département de la Savoie.

Les missions essentielles sont : une mise à l’abri, de soutenir dans la démarche d’asile, l’accompagnement vers les soins et les démarches administratives.

Service Gens du Voyage

Le service gens du voyage a pour missions et objectifs de favoriser une meilleure intégration des gens du voyage dans la société environnante et dans le respect d’une spécificité culturelle.

Pour ce faire le service accompagne l’ensemble des personnes et familles ayant une domiciliation administrative et/ou physique sur le département de la Savoie.

Les missions essentielles sont :

  • Une aide administrative (lecture, compréhension et écriture de documents)
  • Procéder aux inscriptions dans le milieu scolaire pour des enfants de 6 à 16ans
  • Accéder aux droits sociaux (santé, protection, prévention des risques)
  • Une aide à la gestion des travailleurs indépendants
  • La formation à l’emploi (orientation, définition d’un projet professionnel réalisable)
  • L’habitat (stationnement et recherche d’un produit adapté, demande de logement)
  • Le suivi budgétaire (dossier de surendettement)
  • Les procédures judiciaires (prévention de la délinquance).
  • Accompagnement social pour les sédentaires :
    • Appui technique (sur prescription des partenaires) emploi et  suivi social
    • Accompagnement dans la scolarisation et la scolarité en lien avec l’éducation nationale et l’antenne scolaire mobile
    • Médiation  
  • Accompagnement pour les semi-sédentaires :
    • Accompagnement identique aux personnes itinérantes domiciliées au sein du service
    • L’accent est mis sur l’accompagnement à la sédentarisation (soit demande de terrain familial, soit accès au logement social)
  • Membre de la commission du schéma départemental des gens du voyage et à ce titre participe aux instances de révision du schéma départemental des gens du voyage, présence dans tous les groupes (scolarisation, santé, insertion, logement)
    • Membre de la commission logement
    • Rôle de médiation auprès des collectivités pour les familles en situations précaires

Les publics accueillis :

Toutes les personnes et/ou familles itinérantes domiciliées à LA SASSON ainsi qu’au CCAS d’Albertville

Toutes les personnes et/ou familles sédentaires et semi-sédentaires (ayant une adresse physique dans le département), sédentaires en logements « dits » durs (logements bailleurs publics ou privés), et/ou semi-sédentaires en habitats « dits » légers (caravane, mobil-home, bungalows) en accompagnements « de droits communs » avec l’ensemble des partenaires et des institutions.

Toi(t) d’abord

Dans la poursuite de sa lutte contre l’exclusion et enadéquation avec les nouvelles politiques publiques, l’association LA SASSON recherche de nouveaux dispositifs pour répondre aux problématiques locales.
De l’expérience du projet « Housing First », l’association a engagé un travail d’accompagnement inspiré des principes de ce projet pour lutter contre le sans abrisme en Savoie.
Le service Toi(t) d’abord est mis en place de façon expérimentale afin d’en discerner l’efficience sur le territoire auprès d’un public spécifique..

Ainsi le dispositif accueille toutes personnes majeures sans chez soi (squat, urgence, hébergement, rue…) ayant des droits ou la possibilité d’en ouvrir avec un parcours de grande exclusion avec ou sans troubles associés, avec ou sans problématiques d’addictions et ayant déjà eu recours aux institutions avec des ruptures dans l’accompagnement.

L’accompagnement proposé se base sur :

  • Le logement comme préalable
  • Le libre choix
  • La réduction des risques comme approche dans la lutte contre les addictions
  • Le rétablissement comme la recherche du bien-être et la reprise de pouvoir sur sa propre vie.
  • Le travail partenarial

Aussi l’association est sensibilisée aux principes d’accompagnement du « Housing First » et toute l’équipe du service se forme à ses pratiques avec l’appui de la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS).

Sur le bassin chambérien, l’accompagnement s’appuie sur : les visites à domicile en binôme, un accompagnement de proximité souple et intensif, une équipe pluridisciplinaire, une pluri référence, un lieu ressource, une planification organisée avec des outils validés.

Top